jeudi 19 mai 2011

[Défi #21] "Une affaire de famille (tome 1: Princes Marchands)" de Charles Stross


Quatrième de couv': 
Miriam Beckstein, jeune journaliste, découvre un moyen de pénétrer dans une autre dimension. Sur une Terre parallèle qui évoque notre Moyen Âge, elle appartient à une famille étrange : ses membres peuvent passer d’un univers à l’autre. Ce qui facilite certains commerces illicites, dont celui de la drogue. Dans leur monde, ses membres, constituant une mafi a héréditaire, vivent en seigneurs. Le contraste entre les deux univers provoque un confl it entre les valeurs démocratiques de Myriam et la mentalité aristocratique et criminelle de sa famille retrouvée. C’est effrayant, c’est drôle, c’est du Stross. Paul Krugman, prix Nobel d’économie, a salué ce roman et ses suites, dont le véritable thème est la confrontation entre sociétés de niveaux de développement différents.

Avis:

 « Une affaire de famille » n’est peut-être pas une véritable révélation niveau SF, mais ce premier tome a eu le mérite de me divertir. Charles Stross revisite avec habileté les histoires de mondes parallèles en nous offrant un mixage du « Parrain » et du Moyen-Âge. En surface, l’idée peut sembler amusante, mais l’atmosphère de ce roman est finalement assez sombre. Complots, tentative de meurtre, trafics suspects, histoires de clan, mœurs ancestrales douteuses… sont au menu de ce livre.


Myriam, journaliste spécialisée dans les histoires éco-industrielles, est licenciée après avoir mis son nez dans une sale affaire qu’il faut à tout prix dissimuler. Déçue, mais aussi révoltée, Myriam se rend chez sa mère adoptive (atteinte d’une maladie grave). Cette dernière décide brusquement de lui donner le médaillon qu’on avait retrouvé sur sa mère biologique, morte dans d’étranges circonstances. C’est par ce petit médaillon que la vie de Myriam va prendre un nouveau tournant.

Ce qui l’attend, c’est un nouveau monde, parallèle au nôtre, mais vivant selon des lois passées de mode dans notre dimension. Myriam va découvrir peu à peu son passé, mais aussi qu’elle n’est pas la bienvenue dans cet univers où le rôle de la femme est proche de celui d’une vulgaire plante verte. Procréer des héritiers consanguins qui possèdent le Don de voyager entre les mondes semble être leur seule mission.

Ainsi donc, nous suivons Myriam dans cette nouvelle vie, qu’elle va avoir beaucoup de mal à intégrer. Myriam est l’incarnation de la femme moderne. Dotée d’un caractère bien trempé, voire presque viril, elle est loin d’être une cruche disposée à se laisser mener par le bout du nez. Par son travail, elle a appris à douter de tout et de tout le monde, ce qui va lui sauver la vie. Alors qu’un complot vise à l’éliminer, elle a pour objectif de bouleverser les habitudes commerciales peu scrupuleuses de cet univers parallèle qui utilise notre monde pour traficoter avec rapidité et discrétion. Commence alors un cours d’économie, pas vraiment complexe si l’on suit bien ce que nous raconte l’auteur. Le plan de Myriam prend peu à peu forme, et devrait lui apporter quelques problèmes dans le tome suivant.

Le roman est truffé de personnages, tous plus intéressants les uns que les autres, mais dont on a du mal à cerner leurs réelles motivations. De même que Myriam, on finit par se méfier d’eux, même de ceux qui semblent être du côté de la jeune femme.

 Autant le dire, cette lecture m’a vraiment emballée. À tel point que je ne devrais pas trop tarder à lire le second opus. C’est certes un premier tome avec ses imperfections, mais qui plante très bien le décor et les enjeux de l’intrigue. Charles Stross place les pions sur l’échiquier, et cela peut sembler un peu laborieux par moments, mais n’oublions pas qu’« une affaire de famille » est l’introduction d’un cycle de 6 tomes (seulement 3 sont disponibles à l’heure actuelle en France), ce qui sous-entend de nombreuses aventures en perspective, en espérant que la suite tiendra ses promesses bien évidemment.

À ne pas oublier de lire : la préface. Ce sont là quelques pages très intéressantes.

Note: 3,75/5


Défi V&S et Abfa, catégorie imaginaire

3 commentaires:


  1. Bonjour ma douce amie, félicitations, très bon sur votre blog. Je suis Speaker de l'Argentine et je vous invite à écouter les meilleures ballades romantiques du monde avec ma voix et mon blog.Du samedi 20 Mai je vais faire un hommage à la France avec des chansons des années 70.J'espère que votre visite.
    Un salut cordial à vous.

    RépondreSupprimer
  2. cette série m'a vraiment l'air génial. Placer l'économie dans la SF et faire une critique objective du capitalisme et du mercantilisme, c'est magnifique ^^

    (En plus, le second tome est steampunk ^^)

    LOVD

    RépondreSupprimer
  3. Pour l'instant, le premier tome m'a bien plu. Bon comme je dis, ce n'est pas révolutionnaire comme histoire, mais ça se tient assez bien, et les bases de l'intrigue sont posées. Là j'ai hâte de lire la suite. Si je respecte mon calendrier des lectures, je devrais le lire le tome2 d'ici un mois^^

    RépondreSupprimer